Un guide Erasmus à Aix

Par Zoe Willis

La raison principale pour aller à Aix-Marseille pendant l’année Erasmus (que ce soit un semestre ou toute l’année) : nous serons au sud de la France ! C’est-à-dire il fera toujours beau et nous pourrons passer tous les week-ends à la plage. Les stéréotypes sont vrais, d’une certaine mesure où il n’a plu que quatre jours depuis que je suis à Aix, c’est-à-dire depuis deux mois ; mais ces intempéries ont été vraiment des déluges. On a besoin de vêtements de pluie ! Attention : pendant l’hiver, le vent est très fort ! Pour aller à la plage, il faut prendre le bus ou un car dans une autre ville et voyager au moins une heure.

Il est assez facile de voyager dans les autres villes quand on est à Aix. Flixbus va aux grandes villes comme Nice, Montpellier, Toulouse, on peut se servir des trains, et des bus régionaux aussi qui vont à La Ciotat, Marseille (€2), Avignon, Nice, Martigues et plus. Cependant, sans voiture, il est beaucoup plus difficile d’accéder aux petits villages provençaux pour lesquels la région de Provence est connue. Il y a des voyages organisés pour des prix plus hauts si on veut y aller, mais il serait mieux de louer une voiture pour les faire à un prix moins cher. Un bus va entre Aix et l’aéroport de Marseille, donc il n’est pas nécessaire de prendre un taxi chaque fois qu’on va à l’aéroport pour retourner chez soi, par exemple. 

Une des meilleures choses d’Aix est qu’on peut facilement marcher partout dans la ville. Bien qu’il y ait des bus de ville, ils sont plutôt pour aller hors de la ville aux hypermarchés au bord de la ville, et à la Montagne Sainte Victoire. Aix est une très belle ville avec une histoire artistique et des vieilles maisons partout au centre-ville. La ville ne manque pas de choses culturelles à faire : le côté artistique, des dégustations de vin, les marchés, le festival d’Aix-en-Provence (un festival de musique), la cuisine provençale, la danse, la randonnée de Sainte Victoire, ou simplement se relaxer en se promenant la rue. En plus, ESN (Erasmus Student Network) organise beaucoup d’événements desquels il faut profiter. 

Quant à l’université, il y aura beaucoup de paperasse à faire, comme toutes universités françaises. Cependant, on a ici des tuteurs pédagogiques qui sont en place pour aider les étudiants Erasmus. La chose la plus difficile, c’est de s’inscrire aux cours : premièrement parce qu’on doit prendre au moins une UE dans le département du monde anglophone dont la plupart sont enseignées en anglais. Deuxième problème est que toutes les places des cours sont remplies très vite. Mes conseils sont de faire une liste de toutes UEs possibles et de s’y inscrire et d’assister à chaque cours dans les deux premières semaines pour décider lesquels prendre. A Aix-Marseille il y a un grand choix de modules spécifiquement faits pour les étudiants internationaux – la traduction, la littérature française et étrangère, l’étude des sociétés européennes contemporaines, et français langue étrangère. 

Se faire des amis français pour améliorer votre niveau de français – le but de chaque étudiant Erasmus – n’est pas très facile parce qu’ils ne sont pas très sociaux au logement CROUS. Le meilleur moyen est de participer au sport, faire un tandem des langues, ou aller au Parc Jourdain les soirs. Il est facile de passer tout son temps avec les étudiants internationaux, mais il y a quelque chose de très génial de pouvoir se faire des amis avec un Allemand en parlant le français. C’est le phénomène multilingue de l’année Erasmus !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s